Les bannières de satin
2022
160 x 140 cm
Satin polyester blanc, métal, chaîne inox

Cette œuvre est le résultat d’une performance artistique où je viens engager mon corps dans un processus de création, s’inspirant de la technique de l’origami que je transpose du papier au textile. Installé au sol sur un drap blanc mon geste vient marquer et fixer par la chaleur d’un fer à repasser le pli du textile, une accumulation de mise en pli, de pli sur le pli.
Inspiré de l’expression de «prendre le pli» dans cette performance je crée un état de conscience proche de la méditation et d’une rigueur des artisans plisseur. Elle est présentée sur les compositions de Mallet Quatret (I. Fast, II. Slow et III. Fast) de Steve Reich, qui offrent des motifs récurrents et réguliers, les mélodies sont exécutées simultanément pour créer des nappes rythmiques denses, cela vient faire écho avec cet état de transcendance et de concentration que j’opère dans mon geste.
L’installation qui résulte de cette performance sont des bannières, des drapeaux blancs, qui dans l’imaginaire collectif nous renvoie au symbole international de paix, de non-violence et de neutralité. Le drapeau est un lien, un symbole d’unité qui ici me revoient à un hommage, les motifs créés dans cette performance sont des symboles qui font écho à ma mythologie individuelle.